Le turban, le renouveau

Mis à jour : 4 juil 2019

Le turban apparait aujourd'hui comme la tendance du moment. Cette remontée en flèche dans l'estime des fashionistas ne s'est, comme Rome, pas faite en un jour. Au milieu des 90's, le "foulard" avait assez mauvaise réputation. À Paris, on considérait les jeunes femmes portant un turban comme "une Fatou", terme péjoratif pour désigner la celle qui avait le malheur de porter un turban en wax. L'époque a changé et le port du turban a repris ses lettres de noblesse et s'affiche partout. Presqu'un symbole, porté haut et fière comme étendard de sa culture, la nouvelle génération est fière de ses origines.




Le turban est partout


Avez-vous remarqué dans la rue ou sur les podiums des défilés, l'engouement pour le turban? Cet accessoire est devenu en une poignée d'année une pièce tendance incontournable.

Parfaire ou réhausser un look, accentuer le port de tête, le turban peut être considéré comme une solution-miracle. Les jours sombres où notre coiffure ne nous convient plus, nos cheveux n'en font qu'à leur tête, ces fameux "Bad hair days", le turban est là, mué en accessoire de mode et utile.

Intemporel, universel, chacun ou chacune peut retrouver ses origines qu'elles qu'elles soient.

Le turban est présent de plus en plus dans l'imagerie actuelle: accessoire indispensables à certains uniformes (comme des compagnies aériennes), image de marque comme pour les cosmétiques Black up, magazines, must-have des défilés Automne-hiver 2019-2020 chez Marc Jacobs ou encore Christian Dior.


Au-delà d'un accessoire de beauté


On le sait, notre période contemporaine est fascinée par l'image. L'émergence des tendances passe donc par internet. La mode étant un éternel recommencement, le port du turban est oublié, moqué. Puis les fashionistas, en quête de nouveauté, d'originalité, on ressuscité cet accessoire oublié. Partout dans les grandes métropoles, des mouvements en adéquation avec l'affichage de ses origines, de l'être unique que nous représentons sur Terre, tels que The project Tribe ou encore récemment Le Turban ont insufflé du renouveau dans l'idée qu'on se faisait du turban. Représentant d'une culture, il est redevenu un art de vivre. Réhabilitant un savoir-faire, le turban est un savoir-être.


couverture du magazine Who's Next

- un art

Ces mouvements et labels tendent à chambouler la représentation simpliste existant dans l'imaginaire collectif. Non seulement le turban s'affirme comme un nouvel accessoire de mode, mais il affiche en plus, la fierté d'une véritable parure.

- Un savoir-vivre

S'enracinant dans le quotidien et la réalité de notre époque, le turban devient un indispensable pratique et mettable en toutes circonstances. Culturel, religieux, ou simple accessoire, Le turban est aussi un incontournable. Véritable alternative à la perruque, les femmes ayant le cancer veulent garder leur féminité, leur prestance, leur image et leur estime d'elles-même intactes.


défilé Christian Dior Cruise 2020

- Un savoir-faire

Le nouage du turban est un apprentissage transmis de mères en filles, de pères en fils (comme chez les Sikhs) durant de nombreuses générations. Aujourd'hui, grâce à de maints tutoriels ou diy (do it yourself) sur internet, la culture du turban est revalorisée et remet à l'honneur la pratique d'un héritage.

- Un savoir-être

À l'instar de The project Tribe ou récemment Le Turban, ce nouvel incontournable est devenu l'inévitable objet visant à affirmer son estime de soi, valorisation de son unicité et de son émancipation.


Marc Jacobs A/F 2018-2019

18 vues