Côte d'Azur: 2 styles, 2 figures de mode

Roulement de tambours, La 72ème édition du Festival de Cannes débutera demain, mardi 14 mai, sur la Croisette. En prévision de la venue massive du septième art dans le sud de la France, voici l'occasion rêvée de (re)découvrir deux figures iconiques du cinéma des années 50 qui nous inspirent.


Ainsi donc, la sublime Grace Kelly.

Quel film plus Hitchcockien que La Main au collet (1955)? Grace Kelly, qui n'est pas encore princesse de Monaco, arbore sur la plage du Carlton de Cannes, un magnifique et non moins emblématique ensemble maillot-de bain- turban. Accompagnée de Cary Grant, tout le monde n'a d'yeux que pour elle tant son aura et sa prestance est décuplée. Serait-ce grâce au turban qui lui assure ce port de tête si élégant?



Et puis il y a Brigitte Bardot dans Et Dieu... créa la femme (1956). Brigitte Bardot y joue Juliette, une jeune femme incandescente et d'une beauté sensuelle. Ce film mettant sous lumière Saint-Tropez et son actrice principale, lance la bombe Bardot sous les feux de la rampe. BB devient le symbole de la française à travers le monde. Et le look BB devient iconique.


Turban ou bandeau, ces deux accessoires mettent en avant l'aura et le port de tête de celle qui le porte. Quoiqu'il en soit, vous êtes une star de cinéma.


Le Turban Squad


9 vues